Prise d'une envie irrépressible de chocolat, je ne pensais qu'à une seule et unique chose : me "nourrir" de cette saveur si délicieuse ! Que pouvais-je faire ? Manger un chocolat ? Oui... mais non ! J'avais envie d'un instant de gourmandise plus satisfaisant ! Bien que j'apprécie de manger du chocolat, n'allez pas croire le contraire (roohhh non !) ! En quête d'un délice chocolaté, j'ai pensé au "fraîcheur chocolat" de Pierre Hermé ! Oui, c'était parfait ! Un plaisir 100% chocolat ! Quoi de mieux ?! Plusieurs bouchées de gourmandises chocolatées, c'est ce qu'il me fallait !

Imaginez un délicieux brownies, habillé d'une douce crème au chocolat puis recouvert d'un glaçage lui aussi au chocolat ! Le tout servi très frais ! Alors là, je ne vous explique même pas le délice ! ;-)

dscn9025

Cette recette est extraite du livre "Plaisirs sucrés" de Pierre Hermé ! Un gâteau parfait pour les mordus de chocolat !!! J'ai déjà réalisé ce gâteau il y a trois semaines mais comme je n'ai pas eu le temps de faire le glaçage au chocolat (ouuhhh, pas bien !), je ne l'ai pas pris en photo ! Déception mais une bonne raison de le refaire très vite ! Et oouuiiiii ! Surtout que c'est un des meilleurs gâteaux au chocolat que j'ai pu manger dans ma vie ! Oui bon, je sais que j'ai encore le temps de manger d'autres gâteaux au chocolat ! Mais celui-ci est tellement "hummm" !!

A la base ce gâteau est conseillé pour huit personnes mais à ce moment là, huit personnes avec petits appétits car vu la petite taille de ce gâteau (et les gourmands aussi, évidement !), je suis très sceptique !

Pour 8 personnes :

Le biscuit :

   * 115 g de beurre
   * 70 g de chocolat à 70% de cacao
   * 2 oeufs
   * 100 g de sucre semoule
   * 60 g de farine
   * 100 g de noix de pécan (perso je mets juste 50 g)

Concasser grossièrement les noix de pécan.
Râper le chocolat puis le faire fondre au bain-marie, à feu doux.
Dans une autre casserole, faire également fondre le beurre.
Dans un saladier, mettre les oeufs et le sucre et fouetter le tout.
Ajouter le chocolat fondu, mélanger puis incorporer le beurre fondu.
Après avoir à nouveau mélanger l'ensemble, ajouter la farine et les noix à la préparation.
Disposer un papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie, afin d'y placer un cercle de 20 cm de diamètre. Il est aussi possible de garnir le fond d'un moule de 20 cm de diamètre de papier sulfurisé ou de papier aluminium beurré.
Y verser la pâte et cuire au four th°6 pendant 8 min. (Perso, je l'ai laissé plus longtemps donc vérifier la cuisson en piquant le biscuit avec la pointe d'un couteau)
Une fois le biscuit cuit, le laisser refroidir puis le démouler.

La crème au chocolat :

   * 125 g de chocolat noir
   * 16 cl de lait
   * 16 cl de crème liquide
   * 2 jaunes d'oeufs
   * 50 g de sucre semoule
   * 1 feuille de gélatine

Concasser le chocolat puis le faire fondre à feu doux au bain-marie.
Dans un saladier, fouetter les jaunes avec le sucre.
Ramollir la feuille de gélatine dans de l'eau froide.
Chauffer le lait et la crème liquide et une fois la préparation très chaude, la verser sur les oeufs et le sucre. Remuer le tout.
Ensuite, faire cuire ce mélange comme une crème anglaise et verser le tout sur le chocolat fondu.
Incorporer la feuille de gélatine, préalablement essorée. Bien mélanger le tout.
Poser un cercle de 22 cm de diamètre sur un plat et disposer le biscuit au fond.
Couler la crème presque froide sur le biscuit, jusqu'au bord du cercle et mettre au congélateur pendant 4 heures. (Perso je n'ai pas fais le montage de cette façon. J'ai placé le cercle au diamètre 20 cm, sur le gâteau et j'ai mis la crème dessus.)

dscn9023

Le glaçage :

   * 230 g de chocolat noir à 66% de cacao (j'ai mis du 70%)
   * 90 g de sucre semoule
   * 25 cl d'eau
   * 12,5 cl de crème épaisse
   * 8 cl de crème liquide
   * 20 g de beurre

Faire une sauce en mettant dans une casserole, 130 g de chocolat en morceaux, l'eau, le sucre et la crème épaisse.
Porter à ébullition sur feu doux et remuer avec une cuillère en bois jusqu'à ce que le mélange soit homogène puis réserver.
Râper le chocolat restant et porter la crème liquide à ébullition. Oter du feu.
Ajouter le chocolat en plusieurs étapes en remuant à chaque fois avec une spatule, en partant du centre vers l'extérieur.
Laisser tiédir puis y incorporer le beurre coupé en petits morceaux, ainsi que la sauce au chocolat. Bien mélanger l'ensemble.
Sortir le gâteau du congélateur. Répartir le glaçage sur la surface et les côtés du gâteau (j'en ai mis que sur la surface), à l'aide d'une spatule souple. L'idéal pour obtenir un glaçage parfait (selon Pierre Hermé) est de l'effectuer lorsque la température de celui-ci se situe entre 35° et 40°. S'il est trop froid, il est nécessaire de le réchauffer quelques instants au bain-marie ou au micro-onde, sans le remuer.
Enfin, mettre le gâteau au réfrigérateur. Servir bien froid.

P'tite note personnelle concernant le glaçage : avec ces quantités, on obtient une "très" grande quantité de glaçage ! Disons, de quoi recouvrir de nombreux gâteaux ! Je trouve juste dommage que les quantités ne soient pas mieux calculées afin d'obtenir une quantité de glaçage suffisante pour ce gâteau, et non une équivalence supérieure à un grand bol ! C'est la seule p'tite "critique" que j'apporte à ce gâteau...

dscn9026

Ce gâteau est un délice ! Ses textures différentes avec le croquant du brownies et la légèreté de la crème lui apportent une touche d'originalité très plaisante ! Vous pouvez aussi accompagner ce gâteau avec une crème anglaise !

Evidement il m'a fallu être patiente ! Ce n'est pas le style d'envie que l'on peut satisfaire immédiatement ! Mais pour pouvoir patienter en toute tranquilité, je me suis faite un petit plaisir : j'ai craqué pour une boîte de chocolats ! Voilà, un week-end bien chocolaté ! Chocolat, quand tu nous tiens !